Forum RPG/Fanfiction dans l'univers des X-Men. Mutants, choisissez votre camp et battez vous. Pour survivre aux humains et aux renégats. Humains, les mutants sont parmi nous. Que ferez-vous ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Opale Witness - Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Opale Witness
Admin


Messages : 38
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 25
Localisation : Institut
Emploi/loisirs : Technologie/Physique
Humeur : Timide... mais ça s'arrange =)

Personnage
Age PJ: 19
Pouvoir: Technopathe
Surnom/Pseudo: Pixelle

MessageSujet: Opale Witness - Présentation   Ven 27 Jan - 19:30

>> Opale Witness <<


Nom :
Witness

Prenom :
Opale

Age :
19 ans

Mutation :
Technopathe complète. Capable de manipuler la technologie mentalement. Spécialisée dans l’électronique, tout ce qui fonctionne par ordinateur et/ou électricité et/ou par réseau ainsi que les appareils à moteurs. Simple ampoule, ordinateur, voiture, avion, train, ascenseur, rien ne lui résiste.
Pour l'heure elle contrôle particulièrement bien les réseaux informatique et les moteurs simples. Son don tend à se perfectionner et à se décupler.

Pseudo :
Pixelle

Rang souhaite a l’Institut :
Elève

Clan :
X-Men ou Neutre

Physique :
Opale est une jeune fille de taille moyenne (un mètre soixante-cinq) au corps mince et délié. Habituée aux travaux d’extérieurs dès l’aurore et au manque de confort, elle ne craint ni le froid ni l’effort, montrant une étonnante endurance physique. Pas pour le sport toutefois dont elle ne saisit ni les règles ni l’attrait. Trop habituée à attacher ses cheveux en arrière et à les coincer dans un tissu serré, elle préfère désormais les laisser libres ou les coiffer en deux longues couettes blondes vénitiennes. Son teint est naturellement pâle et craint beaucoup le soleil et ses mains sèches aux ongles abimés témoignent des heures passées dans la terre et dans l’eau. Côté vestimentaire elle passe à côté du concept de confort et de mode. Pour elle un pantalon en toile rêche et naturelle assortit d’un gros pull qui gratte lui convient parfaitement. Elle apprécie également les vieux jeans et t-shirt coloré ou pastel. En bref elle ne dénoterait tantôt ni dans la petite maison dans la prairie ni chez les hippies. Un look vieillot à la simplicité proche de la négligence, donc, qui va de pair avec un refus catégorique pour le maquillage. Plus mignonne que jolie, ses grands yeux vert sombre rehaussés de sourcils très fins, expriment une gentillesse et une naïveté candide teintée de tristesse. Lorsqu’elle fournit un effort particulier en usant de sa technopathie à distance, ils passent au vert pâle, sans pupille. Elle sourit spontanément, révélant une rangée de dents très serrées, et est tout compte fait très expressive de visage, dissimulant mal ses émotions.

Caractere :
Le moins que l’on puisse dire c’est qu’Opale est gentille. Si elle peut aider elle s’y emploi avec plaisir et sans jamais rechigner. Jamais un mot plus haut que l’autre, elle déteste le conflit et le fuit autant que possible. Ses plus grandes colères n’en sont pas. On peut éventuellement lui connaître de rares crises d’indignation et ses insultes suprêmes sont principalement composées de « méchant », « abominable », et « vil ». Si un jour elle sort un « crétin » elle se sentirait immédiatement coupable et répandrait en excuse. Bref, la vulgarité et elle font deux. Pourtant elle-même à souvent droit aux moqueries, tant dû à sa naïveté qu’à ses origines (quand elles sont connues), voir à ses excellentes notes en sciences. Dans ces cas elle baisse les yeux tristement et attend que les autres partent pour pleurer silencieusement ou prendre sur elle et repartir avec le sourire. Tout dépend du niveau d’insulte. Celles ne visant qu’elle l’atteignent peu, mais elle supporte moins celles touchant sa famille. Opale est du genre réservée mais elle sait aller spontanément vers les gens qu’elle juge sympathique et choisie ses amis un peu naïvement. Du moment qu’une personne est gentille avec elle elle a du mal à discerner s’il s’agit d’hypocrisie ou de sincérité et accorde sa confiance sans plus réfléchir. Elle est donc très souvent déçue mais semble n’en tirer aucune leçon, persuadée qu’il reste encore des gens gentils. Assez docile, Opale n’est pas difficile et n’aime pas contredire. Elle aime faire plaisir et tant pis s’il faut pour cela qu’elle sacrifie ce qu’elle a envie de faire. Paradoxalement elle n’est pas du tout influençable sur ses opinions. Dotée d’un esprit très droit, Opale sait ce qu’elle pense, pourquoi, et n’en démordra pas. Ses valeurs morales fondent sa personnalité et dicte sa conduite. Autant être prévenu, Opale ne fume pas, ne boit pas d’alcool, ne fréquente pas de garçon – de toute façon elle est fiancée- et ne consomme aucune substance illicite. Elle est intraitable sur ces points. A ce niveau elle sait rendre le non ferme et définitif. Elle est pourtant extrêmement timide – excepté quand il s’agit d’expérimenter son pouvoir-, craint le regard des autres et les grandes assemblées, et est terrifiée par l’exclusion. Pour éviter cette dernière elle se plie volontiers aux codes de conduite qu’on lui impose et si par malheur elle enfreint une règle (même mineure et involontairement), sa conscience la torture au point qu’elle ne trouvera pas le repos avant de s’être platement excusée et de se racheter une conduite. En revanche elle ne trahira pas ses amis si eux font une bêtise, tant qu’elle n’est pas dedans tout va bien. Opale aime rire et apprécie l’humour bien qu’elle ait parfois du mal à différencier le second du premier degré, affichant un air d’incompréhension. Cela peut la faire paraître lente d’esprit mais c’est simplement qu’elle n’a pas la même façon de réfléchir. Elle est en fait très intelligente, travaille énormément et est d’une ponctualité hors norme pour ses devoirs, une vraie élève modèle. En ce qui concerne ce qui la rebute cela peut se résumer en trois mots : excès, méchanceté et violence.

Histoire :
Opale est l'aînée d'une fratrie de huit enfants, cinq garçons et trois filles allant de six mois à dix-sept ans. Huit enfants peut paraître assez exorbitant pour la plupart des gens mais cela n'a rien de spécial d'où vient Opale. Non, tout simplement parce qu'elle est issue d'une famille Amish de Pennsylvanie. Ca par contre c’est déjà moins courant… Toute jeune elle aide déjà sa mère dans ses tâches quotidiennes tout en s’instruisant à l’école Amish qui inculque prioritairement l’anglais, les mathématiques, la santé, la géographie et l’histoire. Opale ne retient pas grand-chose de la Géographie puisque de toute façon elle n’est pas censée voir du pays et qu’elle se trouve très bien avec sa communauté. Les mathématiques en revanches ne lui posent aucuns soucis ainsi que l’anglais qu’elle parle rapidement couramment. Sa langue maternelle est le hollandais de Pennsylvanie pour al vie de tous les jours, et le haut allemand pour les offices religieux. Jusqu’à douze ans elle suit donc une enfance typique de jeune amish, aidant à la maison, s’occupant de ses frères et sœurs… Sa seule distraction consiste à sortir de la communauté une fois de temps en temps lorsqu’elle accompagne sa mère à l’extérieur, dans le monde moderne. Bien sûre elle ne considère pas cette modernité comme un bien, de même que tous les membres de la communauté, mais cet autre monde la fascine. Et ce malgré les regards méprisants des passants et les insultes fusant constamment. Parfois contrainte d’entrer dans les magasins, Opale s’aperçoit assez tôt que de curieuses choses se produisent à son approche. Des machines en exposition se mettent en marche, les écrans de télé se brouillent ou changent de chaînes. Mais comme elle ne connaît pas ces appareils elle pense que c’est normal. La révélation se fait progressivement quand elle provoque un accident de voiture. Un enfant traversait la route sans regarder et se serait fait renverser si elle ne l’avait pas vu. Son cri déclencha une embardée du véhicule qui alla s’encastrer dans un poteau. Plus de peur que de mal mais le conducteur jure n’avoir rien vu et n’avoir touché à rien. Si sa mère ne fait pas le rapprochement, Opale elle prend note de l’incident. Mais elle poursuit son train-train quotidien. A l’école son meilleur ami est un garçon nommé Davis très apprécié et dont les parents et ceux d’Opale s’entendent à ravir. Les pronostiques sont déjà fait depuis longtemps, à l’évidence ces deux là finiront mariés pour leur vingt ans. Les deux jeunes gens ont connaissance de cette espérance et ne s’en plaigne pas, au contraire. Davis est même le seul à connaître les doutes d’Opale bien qu’ils ne les prennent pas au sérieux. Du moins jusqu’au jour ou elle et lui s’attarde en cours –avide de connaissance- pour discuter avec leur professeur. Là, Davis renverse accidentellement l’horloge de bureau de l’instituteur et le casse. Le voyant confus, Opale s’empresse de le ramasser mais à peine l’eût-t-elle effleurée que les pièces s’assemblent d’elles mêmes sous les yeux ébahis de Davis et scandalisé du professeur. Ce dernier réuni d’urgence le conseil et convoque les Witness. Opale n’a que douze ans, c’est donc sa dernière année d’étude avant d’entrer pleinement dans la vie active de la communauté. Mais l’incident précipite les choses et elle est exclue de l’école. Les membres aux courants gardent le secret, incapable d’expliquer le phénomène. Apeurés, ils menacent Opale d’exclusion si elle recommence. Elle jure de ne plus jamais le faire et est mise à l’épreuve. Les années suivantes elle vit sous le regard attentif et intransigeant de ses parents et de ses pairs. Finalement Davis est son seul soutient. Il ne tolère pas sa bizarrerie mais est certain qu’elle va s’en sortir. Opale lui en est reconnaissante et ne fait pas un faux pas. A seize ans elle et Davis sont toujours aussi proches et ne s’intéresse à personne d’autre, ce que les dirigeants de la communauté (évêques, prêcheurs et diacres) considèrent comme une bonne chose, la preuve qu’Opale est attachée à la communauté, à l’un des leurs, et ne commettra donc plus de « méfaits ». Mais ses dix-sept ans brisent le peu de confiance regagné au cours des cinq dernières années. Davis organise leurs fiançailles et fixe le mariage pour leurs vingt ans. Selon la tradition il lui offre une horloge sous l’œil attentif des dirigeants. D’émotion, Opale fit buguer le mécanisme, les aiguilles tournant à un rythme effrénées. De peur elle lâcha le présent qui explosa au sol, et le cauchemar recommença. Les pièces se réunirent d’elles-mêmes. Opale ne comprit que plus tard… Davis aurait pu lui offrir un objet en porcelaine plutôt qu’une horloge, et ils auraient pu être seuls. Il aurait pu attendre encore deux ou trois ans… Mais non, son choix avait été dirigé par les dirigeants de la communauté qui avaient orchestré ce dernier test. Ils n’attendaient que cela pour pouvoir la bannir de la communauté. Bien sûre personne d’autre ne devait être au courant de son anormalité mais il fallait l’éloigner. Hors les jeunes Amish avaient le droit de quitter la communauté entre leur seizième et vingt et unième anniversaire pour vivre comme les jeunes modernes. Ils ne tenaient qu’à eux de revenir ensuite pour rejoindre définitivement la communauté, ou au contraire de la quitter à vie. Sans communication possible par la suite. Opale eut donc le choix : prétendre quitter la communauté de son plein gré jusqu’à ses vingt et un an où elle ferait son choix, ou être bannie immédiatement. Si elle avait réfléchit un peu elle aurait vu qu’ils n’auraient jamais osé appliquer cette dernière option de peur que la rumeur ne se répande que l’un des leurs avait développé d’étranges pouvoirs. Mais elle était terrorisée et accepta de partir pour ne revenir qu’à ses vingt et un an, guérie. Davis ne rompit pas leurs fiançailles et Opale s’en alla. Son adaptation à la vie moderne fut à la fois plus simple et plus compliqué que prévu. Plus compliqué car le regard des gens sur elle, sa tenue, et donc ses origines était pesante et lui fermait toutes les portes. Et plus simple parce qu’une fois saisi le concept de pantalon, petite chemise et cheveux libres, elle pouvait passer presque inaperçue. Pour le logement, auberge les premiers temps payé avec le peu d’argent prêté par Davis jusqu’à ce qu’un agriculteur du coin la prenne en affection et la loge en échange de son aide. Une aide qui fut plus précieuse que prévu quand il vit Opale réparer son tracteur et débuguer son ordinateur. A partir de là Opale rendit service aux habitants, effectuant diverses réparations et assistance informatique. Certains étaient ravis et d’autres l’envoyait paître en la voyant user de son don. Enfin, au moins elle survie. C’set aussi à cette période qu’elle découvre l’existence des Mutants et les problèmes politique qu’ils soulèvent. Plus tard, lors de la conférence sur les mutants qu’elle suit en direct à la TV, elle assiste à l’attaque manqué de Magneto et pirate un satellite militaire pour repérer les Mutants. Là elle voit pour al première fois les X-Men à l’œuvre et suit leurs déplacements un moment, tâche mal aisé avec leur avion furtif. Mais elle y parvient et localise l’Institut, l’école pour jeunes mutants du professeur Charles Xavier. Elle envisage de s’y rendre pour comprendre ce qu’il lui arrive mais n’a pas de quoi se payer le voyage. Ce n’est qu’en travaillant dur pendant près de deux ans qu’elle peut enfin se payer une voiture et se rendre à l’Institut. Entre temps le vaccin pour Mutant fait son apparition et Opale hésite longuement avant de décider d’y renoncer. Elle a jusqu’à ses vingt et un ans pour faire son choix et compte bien utiliser tout le temps dont elle dispose pour être parfaitement sûre d’elle. D’autant qu’elle commence à apprécier ce nouveau mode de vie ; Elle n’oublie pas ses valeurs pour autant mais tout ne la rebute pas chez ses humains –et maintenant mutants !- modernes.

Autre :
Elle ne mange plus de jambon (ni de bœuf) depuis que toute gamine elle a découvert que groin-groin et la tranche de jambon dans son assiette de faisait qu'un. Sa voiture (une Citroën C1) est truffée de haute technologie lui conférant une puissance et des fonctions pour le moins surprenantes.

Multicompte ?
C’est mon compte principal, mais j’ai aussi Leeloo Euterpe ; Darren Mieczyslaw ; Kelan Snow et Falcon Fury.


>> Vous <<


Surnom :
Laulie

Age :
20ans

Taux de presence:
(Très) souvent, je préviens en cas d’absence.

Comment avez-vous decouvert ce forum ?
Je suis Admine xD Au départ c’était un RP papier entre Meg, Opale, Ryan, Kelan, Lucy et Falcon, pendant que T.J, Leeloo et Darren RPaient sur un autre forum. Finalement marre d’écrire sur papier et autre forum menacé de suppression par les admins donc Hop ! on regroupe tout le monde ici x)

Est-ce votre premier forum RPG ?
Ha ha ! Non. Ce doit être mon… onzième je dirais.

Autre :
Nope !


Dernière édition par Opale Witness le Mar 21 Fév - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-continuum.forumgratuit.org
T.J Cartwright
Admin


Messages : 23
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 24
Localisation : Dans l'institut...surement
Emploi/loisirs : S'amuse
Humeur : Enjouée

Personnage
Age PJ: 22 ans, Née le 7 Mars
Pouvoir: Illusions en tout genre
Surnom/Pseudo: Shamee

MessageSujet: Re: Opale Witness - Présentation   Lun 6 Fév - 19:29

*Roulement de tambours...* Tu es Validée !!!

Bienvenue sur ton forum, Admin XD !

Au plaisir de te croiser dans les couloirs !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale Witness
Admin


Messages : 38
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 25
Localisation : Institut
Emploi/loisirs : Technologie/Physique
Humeur : Timide... mais ça s'arrange =)

Personnage
Age PJ: 19
Pouvoir: Technopathe
Surnom/Pseudo: Pixelle

MessageSujet: Re: Opale Witness - Présentation   Lun 6 Fév - 19:33

Encore heureux que je sois validée, Admin ! xD Merci ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmen-continuum.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opale Witness - Présentation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Opale Witness - Présentation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation du studio Clamp
» Présentation Rismo : Ile de la Réunion, HTC HD2, Orange
» le peintre ,le musicien ....Chez Opale d'Arthenice
» Présentation video: Classic Superstars 26
» Livre de présentation de photos "temporaires"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RPG :: Présentation personnages-
Sauter vers: